Recherche :
 
Advanced search

 

 

facebook Millennia2015 facebook
Millennia2015
 Twitter @Millennia2015

@millennia2015

  #M2025

Infos
Register
Inscription

Think Tank
DataBase
Donate
Faites un don

 

 

 

Content of this section:

 
-Answers by continents
-Africa
-Asia, Centr and North Amer.
-Europe
-Answers by MI
 

You are here:   Foresight Process > 7 Macro Issues > Answers by continents > Africa - Macro Issues


Direct link: www.millennia2015.org/answers_macro_issues_africa 

 

 

 

Millennia2015 Foresight Process:

Answers from Africa to the 7 Macro Issues 

 

Processus de prospective Millennia2015:

Réponses d'Afrique aux 7 Macro Enjeux

 

 

 

 

=> The 7 macro issues of Millennia2015 - Les 7 macro-enjeux de Millennia2015

 

=> Answers by chronological order - Réponses par ordre chronologique

 

=> Answers by continents - Réponses par continents    

      => Africa - Afrique

      => Asia, Central and North America - Asie, Amérique centrale et du Nord

      => Europe

 

=> Answers by macro issues - Réponses par macro enjeux

     => MI-1 - ME-1   => MI-2 - ME-2   => MI-3 - ME-3   => MI-4 - ME-4   => MI-5 - ME-5   => MI-6 - ME-6   => MI-7 - ME-7

 

 

 

 

 

 

 

Josephine Nkiru-edna Alumanah

Ph.D, Professor/Health Sociologist, Department of Sociology/Anthropology, University of Nigeria

NSUKKA, ENUGU STATE, NIGERIA

20.11.2012.

===

 

MI-1_161.

Women need awareness and opportunities.  With good education, women's social and political lives will be enhanced.  Women should be empowered socially, educationally and economically to live a healthy life. International Human Rights instruments should be embedded into countries' Constitutions.  CEDAW should without further delay, be domesticated in countries where such has not taken place.  There should be the implementation of the fundamental rights of children too through the Child Rights Act, which includes the right to good health and the right to education. Women and girls should be trained in various skills and equipped for take-off. Re-orientation of values should also be embarked on. 

 

 

MI-2_162.

It is important to incorporate men and boys. Men and women should form alliances and work together, particularly in a patriarchal country like Nigeria.  This will help a lot.

 

 

M1-3_163.

Women need lots of trainings and sensitisation.  The younger ones can do with a lot of mentoring.

 

 

M1-4_164.

Nigeria has more rural than urban areas, and with the health care connectivity in the country, the rural area lacks adequate health care, particularly maternal and child care.  Very few health care providers are located in the rural areas.  Thus, for maternal and child health, the rural areas cannot dispense with the Traditional Birth Attendants (TBAs).  In that case, the skills of the TBAs should be enhanced through trainings, which have been found to work out well.   As the TBAs are very relevant to pregnant women and nursing mothers, and women do patronise them, the TBAs should be provided with appropriate equipments to work with, as well as transportation for referral purposes to save time, and enhance the health of women and children.  Mobile telephony should also be explored between the women and the TBAs and between the TBAs and other health facilities for ease of communication and to save precious time too where women's lives are in danger.

 

 

MI-7_165.

This needs networking, coalition and sharing of ideas both nationally and internationally.

 

 

===


 

Mbeinda DIOP

Présidente, Collectif Sénégalais des Africaines pour la Promotion de l'Education Relative à l'Environnement - COSAPERE

Dakar, Sénégal

20.11.2012.

===

 

ME-1_218.

L'éducation est la clé de tout progrès ; cependant dans les pays en développement, pour accéder à l'autonomisation l'éducation et la formation doivent être accompagnées de mesures facilitant la participation des filles et des femmes :

- Localisation en réduisant les problèmes de transport;

-Gestion infrastructures basée sur le genre ; ex. toilettes séparées pour filles et garçons;

- Alphabétisation fonctionnelle selon l'orientation professionnelle;

- Octroi des ressources de façon équitable....;

- Cadres de renforcement des capacités non discriminatoires.

 

 

ME-2_219.

La meilleure stratégie est l'implication des femmes, des hommes, les filles, les garçons les autorités coutumières et autres couches de la population  pour des prises de position concertées.

 

 

ME-3_220.

Il faudrait :

-  avoir une oreille attentive à leur égard;

-  procéder par approche participative;

- Valoriser leurs initiatives;

- Renforcer leurs capacités de gestion et de Communication.

 

 

ME-4_221.

- Par des formations en ligne ou en réseaux ;

- Par l'humanisation des traitements salariaux

- Abolir les motivations décernées à cette catégorie de travailleuses, pour rendre décent le travail

- Programme planifié de renforcement des capacités

 

 

ME-6_222.

En se fondant sur les principes de l'économie verte, basée sur l'équité.

 

 

===

Jeauberte Djamou

Présidente ASEFED Cameroun
Présidente  Business and Professionnal Women Yaoundé Cameroun
Présidente Groupement des Femmes Rurales de Balengou Cameroun

Yaoundé, Cameroun

20.11.2012.

===

 

ME-1_173.

- la gratuite de l'enseignement chez les filles de la maternelle  au secondaire.

 

Encourager les femmes et les filles à accéder à l'enseignement secondaire privilège autre fois pour une certaine élite, doit être à la portée de la majorité y compris les femmes, question de leurs donner des options et des moyens de penser par elles-mêmes et d'être des actrices du changement

 

 

ME-3_174.

On peut redonner confiance et estime aux femmes en leur montrant que le développement, l'atteinte des OMD ne peut avoir lieu sans leur contribution, en créant des grandes entités qui ne règlent que des questions concernant les femmes tels que ONU FEMMES, en prouvant aux femmes elles-mêmes et au monde entier qu'elles sont un moteur de changement vers une communauté plus humaine et plus solidaire (Millennia2015).

 

 

ME-4_175.

- Vulgariser les langues maternelles en formant les prestataires de santé dans la linguistique des langues :

- Valoriser les prestataires de santé en les mettant au devant de la scène  dans les medias : Radio, télévision, messages dans les portables etc.

- Couvrir les besoins des prestataires afin d'éviter les sauts d'humeur et  la corruption.

 

 

ME-5_176.

Le changement doit commencer par la toute première cellule de la société : la famille  qui donne tous les pouvoirs  à l'homme en tant que chef de la famille  en Afrique en général  et au Cameroun en particulier ; contrairement à une société européenne égalitaire. Rentrer dans les lois qui régissent le code familial et le réactualiser en tenant compte de l'aspect genre.

 

 

ME-6_177.

La valeur ajoutée relève de  la qualité de la femme qui contrairement à l homme transmet plus facilement grâce à la tendresse ,la bonne humeur et son instinct maternel. Les femmes en bonne santé génèrent plus de productivité en travaillant elles-mêmes et produisent des effets positifs sur la reproduction de la force du travail en général

 

===

Rolande DZEBAZE KATEU

Présidente Association pour la Prévention des Violences Conjugales et Familiales (APVCF)

Yaoundé – CAMEROUN

19.11.2012.

===

 

ME-2_137.

En 2025, je voudrais que la violence conjugale soit véritablement perçue dans mon pays, le Cameroun, comme quelque chose de très mal, et que chacun prenne conscience qu'il subira les conséquences de tout acte de violence, quelle que soit la distance qui le sépare des acteurs, des victimes ou du lieu ou se déroule cette violence.

 

Ainsi, chacun devra réfléchir et trouver ce qu'il pourrait faire à un niveau personnel (on n'a pas besoin que notre Etat fasse forcément de très grandes choses, CHAQUE CITOYEN A SON ROLE A JOUER) pour éradiquer ce fléau qui reste tabou.

 

A l'APVCF, nous pensons que pour y arriver, nous devons réfléchir et réaliser des projets de sensibilisation :

- apprendre aux garçons, aux hommes que, la femme dont on parle dans la « violence faite aux femmes et aux filles » pourrait être leur mère, leur sœur, leur fille, leur collègue, etc. donc, ils sont tous concernés.

- sur les parents, pour une éducation différente des enfants qui représentent le monde de demain,  en faisant attention aux traditions mal;

- sur les jeunes pour une meilleure perception des valeurs du mariage et du couple ;

- ne négliger aucune couche de la population, ni aucune tranche d'âge.

 

===


 

Arc. A. Nnenna Eluwa

Executive Director, First Lady's Save Our Youths Campaign,
Owerri, Imo state, Nigeria
17.11.2012.

===

 

ANALYSIS AND CLUSTERING OF THE ISSUES IN 7 CLUSTERS:

MI-1_068.

Women and girls need to assess their lifestyles using the thematic areas of the MDGs and need to adopt new lifestyle systems that ensure that they are attaining the MDGs as their right. The women's clubs need to put in some frameworks that can help to ensure that the support services for the identified indicators/ rights areas are attained. In a document are the 80 indicators identified by our  organization the First Lady's Save Our Youths Campaign

 

 

MI-2_069.

When women have their own frame works that are working, they automatically become relevant to the society and also become opinion leaders. The Men and boys will want to identify with the successes and even protect the successes especially if they benefit from them.

 

 

MI-3_070.

Training and equipping women and women's networks and clubs to meet their own needs and rights within their given environment is the way to make women restore their self esteem. Our total Justice assessment officers who file cases on behalf of women who do not even know that a claim is put up for them is one way of helping women in very difficult situations where they cannot even make any claim for themselves.

 

 

MI-4_071.

When women's clubs have a first aid unit that is attached to a women's cooperative, the cooperative society can retain a doctor for dealing with emergencies and expensive procedures from their monthly contributions. Furthermore 80% of ailments can be avoided if the women are educated on basic hygiene, exercise and eating and social life styles.

 

 

MI-5_072.

Equality is basically a function of respect. Respect is a function of achievement. Women cannot achieve equality unless they are united and have their  own framework which the men respect and even subscribe to. 

 

 

MI-6_073.

Equitability cannot be achieved unless there is a legal framework to support. We need the countries and regional bodies to domesticate CEDAW and the UN HRC to have a local to global approach to dealing with reported women's cases.

 

 

MI-7_074.

The Think tank should have definite strategy. Such as; 

1. Assess every woman for MDG Justice attainment  and give a rating to the woman based on her lifestyle.

2.  Get every woman affiliated to a local support services club or network so as to access the group facilities and to get help when she needs it.

3. Each group of women's clubs to establish an infrastructure facility to create space for women and to back up the rights and abilities of women.

4. Millennia coordinating unit to source credit ad other support services.

 

===


 

Halima Boubacar FODI

Présidente, ONG ANED

Niamey, Niger

19.11.2012.

===

 

ME-1_140.

Au Niger il faut adopter le texte de loi de protection des élèves filles qui est actuellement soumis à l'Assemblée Nationale. Il protège contre toute forme de  violence à l'égard des filles élèves.  Les campagnes d'alphabétisation de d'éducation non formelles doivent être multipliées comme prévu dans la stratégie sectorielle de l'éducation. Là aussi une politique d'éducation et de formation des filles qui prévoie des conditions très favorables pour les filles, a été élaborée mais reste en souffrance au cabinet du Premier Ministre. Avec ces instruments un grand pas sera franchi.

 

Donc c'est l'acceptation et une bonne mise en œuvre qui reste le défit. Ainsi il est bon de faire des actions axées sur la réussite pour galvaniser toutes les autres.

 

ME-3_141.

Pour cela il faut supporter leurs actions dans les regroupements où elles peuvent s'épauler, se donner courage.

 

Elles ont besoin d'accompagnement pour qu'à chaque moment qu'elles trébuchent qu'elles trouvent une ou un conseiller qui la pousse dans la logique de se prendre en charge et d'être autonome.

 

Il y a déjà des femmes chefs de famille et qui mènent à bien cette responsabilité. Donc il faut véhiculer ces images des femmes qui ont réussi malgré certains handicapes comme l'analphabétisme, les mauvaise conditions de leur vie conjugale, etc.

 

 

===

Toussaint Y. HONVOU

Professeur de Lettres à la retraite

Président de l'Association Béninoise Pour la Promotion des Orphelins

et Enfants Abandonnés-A.BE.E.A

Coordonnateur "Communauté Millennia2015 Bénin"

Porto-Novo, République du Bénin

20.11.2012.

===

 

La réunion que nous avons tenue le jeudi 16 novembre 2012 s'est consacrée à l'exercice de la formulation de la vision 2025 que vous voudrez bien trouver ci-dessous.

 

ME-1_194.

Au niveau de chaque village et quartier de ville, il faut : Sensibiliser les leaders d'opinion les Sages, les Notables, les Dignitaires des cultes et  les Epoux,   sur les avantages à assurer la scolarisation des filles, l'éducation de base aux femmes, la formation aux métiers qui leur permettent de gagner valablement leur vie à travers un  programme approprié.

 

Sensibiliser les Epoux sur les responsabilités qui sont les leurs vis è vis  du foyer, responsabilités longtemps négligées qui pèsent lourdement sur les femmes.

 

 

ME-2_195.

Organiser des ateliers dont l'objectif est de Faire prendre conscience  aux  Chefs religieux et aux  Chefs coutumiers  que nos traditions  contiennent  autant les éléments négatifs que  positifs ;

Chercher à valoriser  les éléments positifs et extraire les aspects négatifs des comportements notamment  ceux qui exercent des violences sur les femmes et les filles.

 

Par ailleurs, revoir le contenu des programmes de l'éducation formelle et informelle en collaboration avec les gouvernements pour que dès le bas âge, la discrimination sur le  genre soit éradiquée.

 

 

ME-3_196.

Offrir les opportunités de formations  aux femmes notamment  la formation en développement personnel qui vise à leur faire  découvrir par elles-mêmes les potentialités qu'elles possèdent tels que leurs capacités et leurs potentialités dans maints domaines et à en prendre conscience pour les futurs souhaitables.

 

 

ME-4_197.

Les prestataires de santé sont formés au Bénin  soit par l'Etat soit à leurs propres frais. Mais l'emploi n'est pas automatiquement garanti. Il faut créer un système de coopérative pour les regrouper et leur donner une formation à la carte à mieux se mettre au service de la gente féminine.

 

Comment les financer ? Il faut instituer  un fonds de solidarité qui les prenne en compte. Il faut les former à l'internet et à l'utilisation du mobile de manière qu'elles répondent spontanément aux sollicitations qui leur sont adressées par les patients surtout dans les langues nationales.

 

Il faut mettre en place un serveur central  sur la santé au plan national voire continental  à partir duquel des informations circulent jusque dans les centre de santé d'arrondissement de manière que les patients soient capables communiquer avec les autorités sanitaires sur leurs préoccupations.

 

ME-5_198.

Pour transformer les sociétés, il faut que les individus acceptent de se transformer eux-mêmes. Rendre l'école obligatoire aux filles et  réhabiliter la morale dans les écoles. Encourager les auteurs des bonnes pratiques par des distinctions.

 

 

 ME-6_199.

Il faut briser le mythe de filières réservées aux hommes et les ouvrir aux deux sexes  à tous les niveaux : les corps de métiers au niveau des communautés à la base, l'université, les écoles de formations spécialisées.

 

 

ME-7_200

Concevoir Millennia2015 comme une organisation Non-gouvernementale Internationale avec les communautés Millennia2015 comme relai de base qui  seront des sections pays avec des membres  adhérents  selon des critères à définir.

 

La force d'une organisation se mesurant à l'efficacité de son travail à la base, c'est à ce niveau que les stratégies seront mise en œuvre  pour la réalisation du Plan d'action.

 

Toutefois au niveau continental, il y aura une structure légère de  coordination.

 

Des réunions  au niveau de chaque continent regroupant les communautés pays  pourraient permettre d'affiner leurs stratégies.

 

Au niveau International, Millennia2015 insufflera la dynamique de conception et de réalisation de la vision et son suivi.

 

===


 

Mireille IDIAMASHI NYAMI

Présidente et fondatrice, ONGD FEMME ACCOMPLIE

Kinshasa, République démocratique du Congo

22.11.2012.

===

 

ME-7_224.

1. faire des sensibilisations amenant à une perception commune du sujet ainsi de celui de concept tel que : démocratie, referendum, genre...

2. travailler pour l'appropriation et la participation de tous à l'autonomisation de la femme.

3. détecter, dénoncer et éradiquer tout obstacles à la réalisation.

4. réajuster les systèmes éducatifs en insérant les objectifs de notre sujet. recycler les formateurs. rendre les écoles mixtes.

5. utiliser d'abord les langues vernaculaire dans la sensibilisation ainsi que l'information.

6. promouvoir la visibilité des femmes et des filles compétentes solution à la crise de modèle.

7. subventionner des organisations qui travaillent pour la cause.

8. récupérer, réinsérer et renforcer les capacités de façon continue, donner la seconde chance à ceux qui veulent aller loin autant qu'elles pourrons.

9. permettre à la personne féminine à disposer de son temps grignoté par le stéréotype, manque d' énergie et les appareils électroménagers.

10. permettre à la femme d'exercer le leadership dès son jeune age.

 

===

Agatha Ikposhi

Deputy Registrar, Dev. Division

Cross River University Of Technology

Calabar South, Nigeria

16.11.2012.

===

 

 

TOWARDS THE FUTURE WOMEN WANT – MACRO ISSUES

 

MI-1_010.

For women to rise up to the challenge of  being autonomous, their access to education, training and resources must be carried out in accordance with their strength, weakness opportunities and threats (SWOT), with this, their individual differences in terms of capabilities and knowledge application would have been adequately identified.

 

 

MI-2_011.

Violence against women still prevails. It can nevertheless, be prevented.  How? – Through adequate legislation in the areas of prevention, protection and provision of essential services. Men and boys can be engaged as partners in the advocacy of change in traditions and attitudes towards women and easy access to justice by victims of violence.

 

MI-3_012.

Self-confidence and esteem is indeed a cardinal issue to be addressed in this quest for empowerment and equity.  The way forward lies with women  themselves.  From the human psychological point of view, an individual's achievement varies directly with his or her self-concept.  This being the case therefore, women themselves must develop a positive self-concept – “I can” rise to greater heights (IF IT IS TO BE, THEN IT IS UP TO ME).

 

 

MI-4_013.

The issue of health care and the corresponding service delivery techniques and approaches, has remained a   challenge. Why?

1- The issue of transparency and accountability

2- The engagement of adequately trained and committed health care service delivery personnel

3- Nearness of health care service providing centers to the people, backed up by good transportation system for prompt access and service delivery at the point of need.

4- In some cases for instance traditional birth attendants and bone healers could be married with the modern and scientific technologies with a view to augment the traditional methods; this may include getting them to work alongside with trained mid-wives or orthopedic surgeons.

 

 

MI-5_014.

There is no going back on issue of equality of women and men; it is the only sure way for sustainable development.  In this regards, equality concept can be actualized through attitudinal change and this has to be inculcated right from the cradle – no distinctions between the male or the female sex.  In addition, all stake holders in communities should be mobilized regularly through town hall meeting for the purpose of sensitization and creation of the necessary awareness on the need for equality of men and women.

 

 

MI-6_015.

For the effective relay of the millennium 2015 strategies, so as to achieve the millennium Development Goals (MDGs), and to implement sustainable partnership, there will be need for millennia 2015 community presence in all member states, with administrative emphasis on MDGs implementation, monitoring and evaluation in accordance with the laid down rules and regulations of the millennia 2015, vis-à-vis that of the government or its agencies. In other words, both the millennia 2015 representative in the member state have to work in cordial partnership for the implementation, monitoring and evaluation of the MDGs.

 

 

MI-7_016.

Towards an inclusive multicultural society, more balance and more responsible for the future is indeed an issue.  However, the way forward is in the expected empowerment action plan to be achieved after the millennia 2015 international conference and its implementation, monitoring and evaluation guide lines.

 With these, we should arrive at the future women want.

Thank you,

 

 

===

Justin Hagena Kakumba

Membre et President de MILLENNIA2015 RDC - Région des grands lacs(GL)

Gender equality leader

Musanze, Rwanda

20.11.2012.

 

 

ME-2_179.

Projet détaillé présenté par Justin Hagena Kakumba: Réponse au ME-2 : Création des « gender clubs » dans les écoles, instituts,  collèges et universités

 

CONTEXTE ET JUSTIFICATION DU PROJET

 

La province du nord et du sud Kivu ont connu beaucoup des guerres dites de libération (AFDEL, RCD et CNDP), ce qui a crée beaucoup des mouvements et des déplacements massives  de la population suite à l'insécurité généralisée dans cette partie du territoire national.

Les femmes et les filles ont été victimes premières de ces hostilités. Les rebelles, les forces négatives les FDLR et les militaires mêmes du gouvernement ont commis des crimes, des viols et violences sexuelles aux femmes victime de la guerre et des actes de vandalismes qui  jusqu'a ce moment continue dans certains coins du pays qui doivent être  combattue pacifiquement et dénoncé.

 

Certaines femmes avec des enfants a leurs charges sont restés veuves et aussi illettrées  se retrouvent sans moyen pour supporter leurs familles.

 

A cause de la guerre au Congo, les gens ont oubliés les droits de la personne et de la  femme en particulier. Vu qu'il n'ya jamais eu des organisations de lutte contre l'inégalité liée au sexe et orientée vers la discrimination de la femme. C'est dans ce cadre  que la communauté Millennia2015 Goma – RDC se propose de créer des clubs pour  discuter sur et rappeler aux jeunes les droits de la femme et l'importance de cette dernière dans le développement de la nation.

 

Nous nous proposons aussi de sensibiliser les associations des femmes sur leurs droits et diversité culturelle.

 

OBJECTIF DU PROJET

 

9.1. Objectif principal

Changer les croyances traditionnelles diaboliques discriminatoires envers la femme et les filles en particulier.

 

 

9.2. Objectifs secondaires 

- Changement des mentalités traditionnelles en matière de genre;

- Combattre l'inégalité entre filles et garçons  et entre hommes et femmes;

- Discuter en group dans le milieu  scolaire et universitaire sur l'autonomisation des femmes pour développer un esprit d'investissement chez les jeunes filles de la région;

- Permettre aux filles et garçons de répondre à la question comment lutter contre l'inégalité avec l'implication des hommes et garçons car les clubs seront constitués du mélange garçons-fille.

 

10. HYPOTHESES

 

Apres une certaine durée  du projet, les mentalités traditionnelles et discriminatoire seront sensiblement changer et les violaces seront considérablement éradiquer car le mental de gens sera entrain d'être bien guider par les activités du projet. Et la correction de la société en matière de lutte contre la violence aura une grande participation des hommes et garçons.

 

11. RÉSULTATS ATTENDUS

 

La communauté de Millennia2015 Goma-RDC aura atteint correctement sa mission comme contributeur au changement des mentalités et de la société pour que le développement se réalise avec la participation des filles, femmes et garçons, hommes  et sans discrimination de toute sorte liée aux sexes. Les enfants rentreront avec un message positif et contradictoire aux croyances traditionnelles contradictoires, et alors un grand nombre des personne âgées sera transformer par les nouvelles idées de leurs enfants et petits fils.

 

 

ME-3_180.

Voila en 2025 une année où les femmes seront assez estimées et auront confiance en elles même, car déjà en 2012, Millennia2015 dans la conférence aura déjà établis une méthodologie « prospective » qui aura suffisamment à contribuer au développement des idées qui dans leur mise en pratique, apportera la confiance aux femmes. En 2025 je vois les femmes qui arrivent à exploiter leur talent et donc reconnaissante de leur potentiel et aptitudes intellectuels et physiques. Pour ce point, des femmes entrepreneurs seront nombreuse car je reconnais leur talent de bonnes gérantes de ressources financières et des bonnes comptables d'entreprise.

 

Le développement devrait être bien sûr à plus de 50% assuré par les femmes pour le moment. Mais comme elles ne participent pas au développement, c'est parce que dans leur famille elles n'ont pas économiquement les même chances que les homes. En 2025, les femmes participeront activement au développement de l'économie familiale et du pays. Et donc leur rôle comme actrices du développement sera entrain d'être atteint.

 

Les femmes pour le moment sont discriminées partout et violées dans la route et partout, mais en 2025 je voie des femmes qui par leur caractère sociable et humble qui unissent les grandes nations et le groupes en conflits, éduquent leurs enfants sur le bien fait de la paix et les désavantages de la guerre, et donc la femme est en 2025 contributrice à la stabilité de la région pour consolider la paix et le développement. Donc la femme construit l'avenir du pays et voila enfin en 2025 qu'elle est vue comme architecte de l'avenir.

 

NB : Pour y arriver, la communauté de Millennia2015 Goma RDC regroupera les femmes dans des coopératives, étudié de projets pour elles, puis chercher des partenaires financiers pour les financements de ces petits projets.  Si une grande partie de la population congolaise vit dans une situation économique particulièrement préoccupante, les femmes sont rendues d'autant plus vulnérables à ces difficultés d'ordre économique. Pour commencer, c'est dans ce cadre que la communauté de Millennia2015 Goma RDC travail avec les femmes vendeuses des vivres dans les marché de NYABUSHONGO pour leur aider à réduire les risques des violes sexuelles d'ont-elles sont victimes dans leurs activités en proposant un projet qu'elles nous ont demandés de vous présenter.

 

Avec présentation détaillée de :

- Projet détaillé présenté par Justin Hagena Kakumba : Contribution à l'élimination des violences sexuelles faites aux femmes commerçantes des produits agricoles et à l'amélioration des conditions économiques de leurs familles.

- Document : "Les violences liées aux coutumes en RDC", par Chantal MUKANTARE, Vice Représentante Nationale de la Communauté Millennia 2015 RDC - Région des grands lacs(GL), Goma, République démocratique du Congo

 

 

===

Dopé Pessou Adjoko KOUDADJE-ASSAGBA

Présidente, CREDO-ACTION

Lomé, Togo

16.11.2012.

===

 

ME-1_019.

Alphabétisation et sensibilisation

 

 

ME-2_020.

Atelier de formation pour les hommes et les garçons. Ensuite une sensibilisation pour toutes les couches sociales.

 

 

ME-3_021.

D'abord une écoute et un plaidoyer au niveau du gouvernement afin de vulgariser une loi pour sa concrétisation

 

 

ME-4_022.

Création d'un centre pour une prise en charge totale. Engagement d'un corps médical compétent . Sensibilisation de la population

 

 

ME-5_023.

Atelier de formation, sensibilisation pour correction des mentalités

 

 

ME-6_024.

Formation d'une longue durée pour faire comprendre une décision en plus une application collective

 

ME-7_025.

Des projets bien écrite ferra foi au partenaires.

 

 

===


 

Dopé Pessou Adjoko KOUDADJE-ASSAGBA

Présidente, CREDO-ACTION

Lomé, Togo

24.11.2012.

===

 

ME-1_246.

Au fait, dans mon pays les femmes et les filles sont très marginalisées. Il n'y a pas une prise de décisions en leur faveur. Les hommes sont toujours les chefs dans tous les domaines.

 

Pour cela, les femmes et les filles sont appelées à une prise de conscience en commençant par la base. Ce qui veut dire que déjà au cours primaire, cette cible doit connaître leurs droits et devoirs. Doit avoir les moyens d'une prise décision.

Ex. Etre majo de classe.

 

Pour les jeunes filles qui ont abandonnées l'école très tôt doivent suivre une formation de prise de conscience surtout les filles de nos communautés.

 

Ex. Une fille à 16 ans est devenue mère et à 30 ans une grande mère.

Cet exemple ouvre la porte de la pauvreté de génération en génération.

 

Quant à ce qui concerne les femmes elles ont besoins de la même formation afin d'être stabilisée. Cette formation aura lieu dans une structure très appropriées.

Ex. Création d'un centre de formation.

 

Les activités de ce centre iront de sensibilisation, des ateliers de formation, des cours d'alphabétisation, des cours d'apprentissage etc.

 

A ce jour au Togo, les examens de fin d'apprentissage sont organisés par le gouvernement.

Par ce centre, les filles qui n'ont d'éducation scolaire peuvent venir apprendre les cours.

Cette décision de l'Etat a fait que bon nombre de filles et de femmes ne veulent plus apprendre un métier. Elles sont devenues des femmes et des filles de la rue. Surtout les femmes de nuit pour les riches. 

 

A ce genre de formation, les hommes et les garçons sont obligés d'être associés. Puisqu'ils constituent un blocage pour l'évolution et l'épanouissement des femmes et des filles.

 

Quant à ce qui concerne l'autonomisation, les femmes et les filles ne sont pas décisionnaires. Elles doivent avoir un plan de vie. Alors, il faut toujours une formation qui permettra la différence entre un fonds de roulement et un fonds.

 

Le fait qu'il n'existe pas une différence; la gestion est bafouée et l'autonomisation perd sa route. Elles ne peuvent pas être autonomes quand la pauvreté demeure. Toujours, après chaque activité, la faillite intervient. Elles tournent leurs regards vers les hommes.

 

Pour le gouvernement, faut qu'une loi soit votée pour une application totale. Cette application favorisera aux femmes dans les prises de décision, de rentrer dans le gouvernement sans aucune crainte, d'être aussi dans la cour des chefs comme chargées des affaires féminines pour des décisions à prendre.

 

Dans la plupart de nos communautés, les femmes n'ont pas droit aux terres de leur propre famille. Ni d'aller chercher son terrain chez son mari. Aussi après le décès de ce mari la belle famille ne lui rend rien. Cette femme deviendra quoi si elle n'est n'est pas autonome ?

 

Enfin, faut que nous soyons en partenariat avec les bailleurs qui nous faciliteront les mises en œuvre de ce plan d'action.

 

Vive Millennia2015

Soyons unis pour un avenir prospère.

 

 

===

Gningue Mamadou

Association Jeunesse pour la Solidarité et le Développement des Parcelles assainies

Dakar, Sénégal

17.11.2012 et 19.11.2012.

 

===

 

ME-6_097.

Merci de m'avoir orienté par rapport à ces enjeux. Ce faisant la réflexion et l'idée que l'on a de ces femmes et des filles dans notre pays vers leur autonomisation, c'est de mettre en place un système de MICROSOL (Micro Credit Solidire).

MICROSOL a comme priorité les domaines suivants :

- Le développement économique et la lutte contre la pauvreté des femmes,

- La formation et la promotion des droits fondamentaux des femmes,

- Le renforcement des mécanismes institutionnels de promotion et de financement des femmes.

 

Dans ses actions MICROSOL développe des activités en vue de la promotion des droits des femmes dans une perspective de genre. MICROSOL restera un cadre de référence des interventions en matière de promotion de l'égalité entre les sexes.

MICROSOL développe un programme d'autonomisation à travers des financements des activités génératrices de revenus et de renforcement des capacités technique et entrepreneuriale des femmes.

MICROSOL développe des services de micro crédit innovant destinés principalement aux très petites entreprises et micro entreprises des femmes. Le prêt solidaire, constitue le service de micro crédit imaginé par MICROSOL pour permettre à une meilleure prise en charge des besoins des femmes en matières de financement de leurs activités génératrices de revenus. Concrètement, les porteurs de projet doivent se constituer en un groupe composé de dix (10) femmes qui se cautionnent mutuellement pour accéder au prêt MICROSOL.

 

Merci beaucoup pour votre message, ce faisant il nous serait très important de vous relater l'expérience qu'on a de nos femmes pour en avoir une large vision en 2025.

 

Aux Parcelles Assainies Dakar Sénégal, à partir de leurs associations traditionnelles, les femmes se sont regroupées autour d'activités économiques telles que le micro maraîchage, la teinture, la transformation des produits locaux, la couture ou le petit commerce. Pour financer leurs activités, elles ont eu recours à l'épargne rotative (tontine) et ont cherché à renforcer leurs compétences. Mais de tels groupements limités par leur manque d'organisation, le manque d'accès au crédit,  ou à des marchés importants, ne permet pas aux femmes d'améliorer leurs conditions de vie ou de créer des entreprises viables.

 

L'étude effectuée aux Parcelles Assainies  Dakar montre que les femmes ont commencé à mettre en œuvre d'autres stratégies qui d'une part leur offrent de meilleures opportunités économiques.

 

La vision qu'on avec l'expérience de nos femmes est de contribuer à l'autonomie économique des femmes en leur donnant accès aux crédits et à la formation :

- Offrir aux  femmes des techniques de  gestion ;

- Eduquer des femmes à la culture du crédit ;

- Redynamiser les activités génératrices de revenus des femmes du Senegal

- Augmenter le pouvoir d'achat des femmes du Senegal et en lui faire prendre confiance en elle-même ;

- Contribuer à un changement d'attitude à son égard, en ce qui concerne la communauté.

L'expérimentation a permis d'affiner l'hypothèse de départ suivante :

- Les femmes vont constituer des groupes solidaires

- les responsables des groupes solidaires sont essentiels pour maintenir la pression au remboursement

- la garantie solidaire des femmes permet de mutualiser la charge du remboursement en cas de défaillance.

 

 

===


 

Annie MASUDI FEZA

Conseiller juridique, FRATERNITE D'ENCADREMENT AU DEVELOPPEMENT ET AUX DROITS HUMAINS

Brazzaville, République du Congo

23.11.2012.

===

Je suis très heureuse de vous lire et voici ma petite contribution,

 

ME-1_225.

Les femmes doivent savoir qu'elles ont les mêmes capacités que les hommes et peuvent faire mieux si seulement si elles arrivent à se découvrir et à ôter la peur

 

 

ME-2_226.

Les femmes doivent se battre parce que la parité oblige.

 

 

ME-3_227.

Le plus grand problème c'est l'information les femmes doivent être informées et bien encadrées afin de leur permettre de se découvrir et faire ce que les hommes font

 

 

ME-4_228.

La formation est très cruciale ne peut personnel de santé que la personne qui a fait les études de la médecine et qui a des très bonnes connaissances voilà pourquoi il faut aider les femmes à participer dans des séminaires où l'on parle de la santé parce que un personnel mal instruit est un danger pour la population. 

 

 

ME-5_229.

Les conditions entre hommes et femmes doivent être les mêmes pas de discrimination

 

 

ME-6_230.

Les décisions des femmes doivent être prises en compte et il faut éviter de les décourager

 

 

ME-7_231.

Tout le monde le n'ont pas les mêmes moyen il est préférable d'aider les femmes à participer dans de telle conférence par exemple les faire loger.

 

 

 

 

Annie Matundu-Mbambi

Chair Lady, WILPF- DRC (Women's International League for Peace and Freedom)

Membre du Bureau de l'Association Genre en Action

Kinshasa, République Démocratique du Congo

20.11.2012.

===

 

ME-1_154.

"En 2025, je voudrais que la réponse que je formule ici soit réalisée, même si cela paraît difficile à mettre en œuvre..."  La RDC doit améliorer la qualité de l'éducation et l'égalité d'accès à l'enseignement pour les femmes et les hommes, afin que les femmes de tous âges soient en mesure d'acquérir et de développer les connaissances, les compétences, les aptitudes, les talents et les valeurs morales nécessaires pour participer pleinement, dans des conditions d'égalité, au développement social, économique et politique .La RDC doit aussi valoriser les activités génératrices de revenus en levant  les contraintes qui excluent  les femmes et les filles  d'une pleine participation au secteur financier. Le gouvernement doit prendre des mesures qui œuvrent dans le but d'ouvrir des domaines réservés aux hommes : le crédit, le droit de propriété à la terre et la technologie, dont les effets ne se font pas encore sentir.

 

 

ME-2_155.

En 2025, je voudrais que la réponse que je formule ici soit réalisée, même si cela paraît difficile à mettre en œuvre... 

 

Le gouvernement de la RDC devrait  formuler des recommandations et mettre au point des programmes, des manuels scolaires et du matériel didactique exempts de stéréotypes sexuels, à tous les niveaux d'études, y compris à celui de la formation pédagogique, en association avec toutes les parties intéressées, éditeurs, enseignants, ministères de l'éducation et associations de parents d'élèves.

 

 

ME-3_156.

En 2025, je voudrais que la réponse que je formule ici soit réalisée, même si cela paraît difficile à mettre en œuvre...

 

L'élaboration des stratégies de communication pour promouvoir le débat public sur les rôles des hommes et des femmes dans la société et dans la famille sera nécessaire. Les organisations féminines doivent stimuler et renforcer la solidarité entre les femmes par des activités d'information, d'éducation et de sensibilisation en redonnant l'estime  aux femmes par  des actions de  mobilisation susceptible d'obtenir un changement réel dans le rôle que joue les femmes. De fait, les femmes doivent s'organiser être  présentes à des négociations des tendances politiques afin de parler un même langage pour la paix et de défendre leurs intérêts.

 

 

ME-4_157.

En 2025, je voudrais que la réponse que je formule ici soit réalisée, même si cela paraît difficile à mettre en œuvre...  Le Gouvernement Congolais doit  accorder la priorité aux programmes d'enseignement scolaire et extrascolaire visant à aider les femmes à avoir davantage confiance en elles-mêmes, à enrichir leurs connaissances, à prendre elles-mêmes les décisions et les responsabilités concernant leur santé, à faire régner le respect mutuel dans la sexualité et en ce qui concerne la fécondité, et à sensibiliser les hommes à l'importance de la santé et du bien-être des femmes, en privilégiant tout particulièrement les programmes conçus  dans les langues nationales pour encourager les deux sexes à renoncer à des comportements et pratiques nocifs comme les violences sexuelles ;les mariages précoces ,les mutilations génitales féminines etc. .

 

 

ME-5_158.

En 2025, je voudrais que la réponse que je formule ici soit réalisée, même si cela paraît difficile à mettre en œuvre... Pour pouvoir jouer un rôle égal à celui des hommes, dans des transformations sociétales innovantes, les femmes doivent avoir plus de pouvoir politique et économique et être suffisamment représentées à tous les niveaux de la prise de décisions.

 

 ME-6_159.

En 2025, je voudrais que la réponse que je formule ici soit réalisée, même si cela paraît difficile à mettre en œuvre...  Le gouvernement doit assurer la promotion juridique et culturelle de la femme par la suppression des dispositions légales encore discriminatoires, l'information sur les droits et devoirs de la femme dans la société, et l'application des textes de loi en faveur de la femme 

 

 

 ME-7_160.

En 2025, je voudrais que la réponse que je formule ici soit réalisée, même si cela paraît difficile à mettre en œuvre...  La synergie des membres de Millennia 2015 doit constituer les objectifs essentiels pour la  conservation et la communication des informations archivées qui permettront  un besoin réel et parviendront à réaliser des  solutions concrètes et applicables. Les informations en provenance des membres et le contexte de chaque pays permettront la mise en place des partenariats et la pérennisation du Millennia 2015.

 

===

Annie Matundu-Mbambi

Chair Lady, WILPF- DRC (Women's International League for Peace and Freedom)

Membre du Bureau de l'Association Genre en Action

Kinshasa, République Démocratique du Congo

20.11.2012.

===

 

ME-1_201.

En 2025, Le non droit au savoir  doit être brisé pour  diminuer le faible accès et le non maintien des filles à l'école et la faible alphabétisation des femmes. La Convention concernant la lutte contre les discriminations dans le domaine de l'Enseignement, adoptée par la Conférence générale de l'UNESCO, posera les jalons de l'égalité de chances pour les femmes et les filles à l'éducation. Il faut dispenser une éducation et une formation en matière de droits de l'homme qui tiennent compte des sexospécificités au personnel des services publics, notamment aux policiers et aux militaires, , au personnel sanitaire et médical, aux travailleurs sociaux, ainsi qu'aux personnes qui s'occupent des questions de migration et de réfugiés, aux enseignants à tous les niveaux ;  donner au personnel judiciaire et aux parlementaires la possibilité d'acquérir cette éducation et cette formation afin qu'ils puissent exercer mieux leurs fonctions.

 

 

ME-2_202.

En 2025, les acteurs clés de la lutte contre les violences faites aux femmes doivent diffuser des notions élémentaires de droit en traduisant dans les langues vernaculaires et autochtones, en publiant sur des supports adaptés aux personnes peu instruites toutes les lois et mesures relatives à l'égalité de condition et de droits de toutes les femmes.

 

 

ME-3_203.

En 2025, la RDC doit enrayer l'insécurité généralisée qui continue à favoriser les violences sexo-spécifiques et conforte leurs auteurs dans leurs agissements, les guerres qui déshumanise les femmes et le rendent démunies et sans ressources. Il s'agit de mieux utiliser les opportunités qui se créent entre la fin et le début du processus de reconstruction pour promouvoir la participation des femmes aux efforts de paix. Il faut une démarche axée sur l'égalité des sexes dans les situations des conflits et d'après conflits. La Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies souligne la nécessité d'incorporer une  démarche sexospécifique dans toutes les opérations de maintien et de consolidation de la paix et aussi de prévoir la participation des femmes aux institutions clés et aux organes d'élaboration des décisions concernant la consolidation et le maintien de la paix.

 

 

ME-5_204.

En 2025, les transformations sociétales innovantes afin de réaliser l'égalité entre les femmes et les hommes, indispensable pour le progrès commun et l'harmonie humaine sera favorable  que si les innovations sont faites au niveau  de principe de parité entre les hommes et les femmes, ratifié dans la nouvelle Constitution de la République Démocratique du Congo .Cela ne deviendra effectif que par la prise en compte de la dimension de genre dans le processus de reconstruction des nouvelles institutions et dans les programmes de reconstruction nationale. L'adoption de l'approche axée sur l'égalité homme-femme dans les programmes et projets de reconstruction et de développement n'est pas seulement un processus visant l'inclusion des femmes. C'est plutôt un processus permettant de faire participer les femmes comme les hommes à la préparation et à l'adoption des programmes et projets requis pour la réduction de la pauvreté et l'élargissement des opportunités économiques pour tous, dans le respect des droits fondamentaux et de la dignité de la personne humaine. Ce processus d'inclusion et d'élargissement sera une innovation et une condition déterminante de l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) en RDC.

 

 

===


 

Nicole Molo

Infirmière de profession et présidente de l'Association pour la Sante des Populations du Cameroun et d'Afrique (APSPCA) - Sensibilisation de la santé de la femme et de la jeune fille en zones rurales en partenariat avec Jeauberte Djamou de BPW Yaoundé

Yaoundé, Cameroun

24.11.2012.

===

 

ME-4_254.

- Organiser les séances de causeries éducatives et des campagnes de sensibilisations en langue maternelle pour leur présenter les dangers auxquelles elles sont exposées à savoir les maladies sexuellement transmissibles, les grossesses précoces et indésirées; établir le planning familial. leur venir en aide avec les médicaments et les soins médicaux

-Pour bien accomplir notre mission nous aimerions avoir un matériel approprié des dons de médicaments des moyens de  logistique.

-Organiser régulièrement des séances de formation des prestataire de sante en  langues maternelles

 

===

Honorata MUSHOBORA

Secrétaire générale, Organisation humanitaire des Femmes Protectrices de l'Environnement,

Kinshasa, République démocratique du Congo

20.11.2012.

===

 

ME-1_181.

Les congolaises ne sont pas vraiment autonomes parce que dés leur enfance, elles ont appris de par leur coutumes que c'est l'homme qui doit les prendre en charge même si elle étudie elle finira par un jour tout laisser et rejoindre son mari qui fera tout pour elle. 

 

Depuis que les femmes congolaises ont eu leur émancipation, elles ont cherché par tous les moyens trouver l'égalité des chances partout où elles se trouvent à coté des hommes. Comme il ya déjà une prise de conscience de certaines filles et femmes de la situation de la dépendance, c'est à elles mêmes de sensibiliser les autres, prendre des décisions de quitter cette situation de dépendance et trouver des moyens qui vont les aider à se prendre en charge. Parmi ces moyens nous pouvons proposer :

- D'ici l'an 2025, si le gouvernement de notre pays accorde la gratuité de l'enseignement aux filles de l'école primaire, secondaire et payer la moitié des frais à l'université, les femmes congolaises dans dix ans, nous pouvons avoir un grand nombre des femmes sur le marché de l'emploi.

- sélectionnez les filles et femmes qui ne travaillent pas mais qui ont une certaine formation universitaire ou pas et les montrer  

- sensibiliser les jeunes filles et femmes à adhérer dans les partis politiques de leur choix et qu'elles soient actives et militent vraiment pour les causes des femmes et enfin pour que lors des élections elles se présentent comme candidates à tous les postes.

 

 

ME-2_182.

Changer les mentalités et mettre fin aux discriminations de genre, cette question se traitera dans les familles. C'est dés le bas âge que nous devons apprendre à tous les enfants de deux sexes de se respecter mutuellement, montrer à tous les deux qu'il n'ya pas un sexe qui est supérieur à un autre et que tous deux sommes des créatures de Dieu et devons travailler en collaboration pour un monde meilleur. Insérer même la leçon de formes de violences à l'école maternelle et primaire pour aider les enfants qui ne bénéficient pas de cette éducation dans leurs familles. Ainsi, tous les garçons et les hommes seront mobilisés.

 

La sensibilisation des violences faites aux femmes et toutes les autres formes des discriminations de genre n'a pas encore réussi dans toutes les régions de notre pays. On parle des violences faites aux femmes seulement dans les villes et c'est dans les milieux des femmes intellectuelles, mais dans les cités ne parlons même pas dans nos villages.

 

En 2025, nous relisons nos traditions avec nos chefs de familles et coutumiers, nous choisissons les coutumes qui valorisent les deux sexes et rejetons toutes les autres traditions qui pénalisent les filles et femmes. Elles doivent connaître leurs droits, comment les revendiquer. Elles doivent connaître toutes formes de violences (dans la famille, dans le couple, dans le milieu scolaire et universitaire, dans l'église, etc..) qui existent dans nos traditions et notre vie quotidienne et comment se défendre contre toutes ces violences.

 

 

ME-3_183.

- Quand dans notre pays, les femmes qui ont étudié  trouveront de l'emploi passeront à des postes de commandement sans aucune discrimination.

- Qu'il y'ait un suivi des hommes violeurs arrêtés.

- Que le gouvernement revoit le pourcentage des femmes dans toutes les institutions de la république à 50 pour cent comme dans les autres pays.

- Le gouvernement doit valoriser les activités de toutes les femmes celles de la base comme celles de leaders.

- Promouvoir la production locale des femmes congolaises (artisanale, maraîchère, culinaire, etc...) Donner aux filles et femmes du Congo la faciliter de participer aux rencontres internationales pour présenter nos valeurs et échanger avec les autres femmes du monde.

 

 

ME-4_184.

Donner tout d'abord la chance aux femmes médecins et infirmières des bourses d'études à l'étranger pour une bonne formation. Que celles qui sont formées aient leurs propres dispensaires ou hôpitaux dans lesquels elles vont donner des soins médicaux adéquats parce qu'elles ne peuvent pas faire cela dans les centre hospitaliers d'autrui ou de l'état.

 

Que le gouvernement crée d'autres centres hospitaliers dans toutes les communes et territoires du pays car depuis l'indépendance, il n'ya que les privés qui construisent leurs propres centres médicaux ; et c'est dans ces centres que nous demandons les soins gratuits à toutes les filles, femmes et enfants.

 

Au Congo, ces ressources scientifiques et technologies appropriées se trouvent seulement dans les structures de santé privées.

 

 

ME-5_185.

Pour le progrès commun et l'harmonie humaine, les femmes et les hommes qui acceptent de vivre l'égalité entre eux doivent être modèles en apportant des transformations à tous les niveaux où ils se trouvent (parti politique, social, culturel, scientifique, économique, etc...).

 

Ils doivent lutter en faisant de lobby pour la promotion de la jeune fille et de la femme à tous les niveaux et dans tous les domaines où  elles se trouvent et surtout dans les postes de prise des décisions de notre pays.

 

 

ME-6_186.

Au Congo, la valeur ajoutée des femmes n'est pas calculée. Les congolaises elles mêmes devront travailler et récolter les résultats de leur production mensuelle ou annuelle qu'elles doivent non seulement publier mais aussi demander aux femmes politiques de présenter ceci au parlement et au sénat. Parce que jusque là les travaux des femmes (intellectuelles, commerçantes, rurales et maraîchères, artistes etc...) ne sont pas motivées. Que le P.I.B de toutes les productions des congolaises soient représentés parmi le P.I.B du Congo et ceci pour  créer la compétition et l'excellence entre les femmes et encourager les plus faibles.

 

 


 

Jacqueline Musugani

Secrétaire Exécutive

Initiatives des Femmes en Situations Difficiles pour le Développemant Intégré, en sigle IFESIDI asbl

Bukavu, Sud Kivu, République Démocratique du Congo

17.11.2012.

===

 

ME-1_034.

Doter les structures telles que les associations ou ONGS locales ou internationales des moyens susceptibles:

- d'octroyer les microcrédits aux femmes pour leurs autonomies économiques,

- de sensibiliser les différentes couches sociales, les politiques, sur la nécessité de la primauté de l'éducation des filles, l'égalité hommes-femmes, la primauté de l'accès égale des femmes ou filles à l'espace de prises des décisions, à la candidature aux élections des femmes et des filles aux élections pour un accès égal à l'espace politique.

 

 

ME-2_035.

Que les bailleurs des fonds, les institutions politiques ou autres selon leurs capacités financières, appuient les associations et ONGS nationales ou ONGS internationales , dans les séminaires ou ateliers de sensibilisation de formation des différentes personnes, personnalités politiques, sur les discriminations et violences liées au genre et cela dans des écoles, des églises, ou partout ailleurs au sein des sociétés

 

 

ME-3_063.

- Les informer sur leurs droits,

- Soutenir et encourager leurs actions,

- Organiser des séances de rencontres, d'échanges pour conscientisation et encouragement des femmes et pour ça, il faut des moyens!

- Renforcement des capacités des femmes et filles à plusieurs niveaux de la vie

 

 

ME-4_064.

Pour y arriver, il faut.

- Des scéances de sensibilisations, de formations, d'informations, de réflexion des personnelles de santé sur la prise en charge sanitaire des femmes,

- Pourvoir aux différentes structures concernées, de moyens d'outils et de communications nécessaires;

 

 

ME-5_065.

- Seminaire de sensibilisation, formation et information des hommes et des femmes, appelés au Changement lié à l'égalité homme-femmes;

- Appel aux donnateurs afin d'appuiyer les structures qui s'engagent à opérer un changement dans le cadre de genre.

 

 

ME-6_066.

- Valoriser les actions créatives des femmes exerçant dans l'espace de prise de décisions;

- Renforcer les capacités à des différents niveaux des femmes ayants des postes décisionnels.

 

 

ME-7_067

- Occasionner les rencontres, les échanges et les concertations  aux membres de Millennia sur les variables.

- communiquer intensément et virtuellement sur l'état d'avancement des différents travaux;

- communiquer intensément sur les différentes étapes décisionnelles des partenariats.

 

===


 

Ndèye Boury Niang

Chargée des affaires pédagogiques

Obsevatoire des Relations de Genre au Sénégal

Dakar, Sénégal

19.11.2012.

===

 

ME-2_138.

Les hommes et les femmes jouissent du même statut au sein d'une société donnée et  de conditions égales pour exploiter leurs droits humains...qu'ils peuvent contribuer a part égale au développement national, politique, économique social et culturel, et qu'ils  peuvent en tirer profit a part égale.

 

Il convient de se référer aux conditions d'application des principes d'égalité.

- Pour assurer l'équité de genre, il faut souvent adopter des mesures visant à réparer les injustices historiques et sociales qui empêchent les hommes et les femmes de profiter des chances égales.

 

- Tenir compte des différences et des inégalités entre les femmes et les hommes, et de leurs  besoins, dans la planification, l'exécution et l'évaluation des programmes :

-- Equilibrer les relations de pouvoir entre l'homme et la femme;

-- Donner une voix aux femmes;

-- Promouvoir la participation constructive des hommes dans les questions et les programmes de la sante de la reproduction;

-- Comprendre les rôles de la culture dans les comportements lies a la sante sexuelle et de la reproduction.

 

Les violences dont les filles et les femmes  sont victimes dans les établissements, dans les centres de formation ou lieux d'apprentissage, dans la rue ou au sein de la famille, sont nombreuses et variées ; elles peuvent être : physiques, sexuelles, morales, psychologiques. Elles peuvent aussi trouver leur fondement dans la situation de pauvreté précaire où elles se trouvent.

 

Leurs auteurs pouvant être les personnes sensées assurer leur protection (enseignants, parents), élèves ou étudiants,  voire de simples malfaiteurs.

 

Les violences peuvent être verbales  et psychologiques. Elles constituent   des atteintes à la personnalité de la fille et de la femme, à son image, à son estime propre et à son équilibre intérieur. Elles se manifestent par la peur, les surnoms ridicules,  la pression, les taquineries méchantes, les menaces, les chantages, les critiques injustifiées, l'intimidation, l'isolement, la manipulation, la possessivité, les dénonciations et les calomnies, la diffamation, les injures, les cris, humiliations, intimidations, les mauvaises notes 

 

Elles peuvent aussi sexuelles : viol, harcèlement sexuel, pédophilie, inceste, mutilations génitales. Les abus les plus graves sont observés dans les établissements secondaires.  La violence sexuelle à l'école est beaucoup plus répandue au Sénégal qu'on ne le croit car les familles et les enseignants dissimulent ou tolèrent le problème.

 

Les femmes, en particulier les jeunes filles, sont souvent victimes d'humiliations et d'abus sexuels qui les exposent à des maladies sexuellement transmissibles, y compris le VIH/SIDA. Les conséquences sont multiples : traumatismes psychologiques, grossesses non désirées, vulnérabilité aux IST, peur d'aller à l'école, sanctions (mauvaises notes, stress, échec, abandon scolaire etc....).

 

- Renforcer les réponses politiques internationales et nationales qui ne sont pas souvent à la hauteur du problème. Il s'agit de rendre plus coercitive les mesures disciplinaires à l'encontre des auteurs violences:

- Renforcer le dispositif socio-économique qui repose sur des mesures spécifiques  qui ont permis d'une part, d'accroître l'accès des femmes et des filles aux facteurs de production et aux ressources financières et, d'autre part, de renforcer leurs capacités d'organisation et de gestion à travers des mécanismes comme : les centres d'enseignement féminin ; les projets de crédit pour les filles, les CENAF et CEDAF.

- Elaboration d'un Plan d'Action National pour l'Abandon des Mutilations Génitales Féminines......En ce qui concerne les Mutilations Génitales Féminines qui ont constitué un grand problème pour le Sénégal, une vaste campagne d'information et de sensibilisation est conjointement menée par les pouvoirs publics en collaboration avec la société civile à travers

 

Si aujourd'hui, la question de la violence faite aux femmes et aux filles est sortie de l'ombre c'est en grande partie grâce à l'action des organisations de la société civile. Dans tous les pays, elles mènent des campagnes annuelles souvent dans le cadre des 16 jours contre les violences faites aux femmes qui se déroulent du 25 Novembre au 10 Décembre.

 

Elles organisent des formations et sensibilisations sur la question à l'attention non seulement des femmes elles-mêmes mais de plus en plus pour toute personne impliquée de près ou de loin dans la prise en charge de la question.  

 

Les organisations de la société civile ne se contentent pas seulement de donner l'information, elles assurent ou aident à la prise en charge des victimes à travers des centres d'aides juridiques et la mise à disposition d'abris pour les victimes nécessiteuses.

 

Même si des avancées ont été notées dans la lutte contre les violences basées sur le genre, toujours est-il que  des point faibles  subsistent et appellent le concours de tous (pouvoirs politiques, organisations de la société civile, partenaires au développement)

 

Accentuer les points forts et minorer les points faibles :

- Progrès sur le plan législatif

- Multiplication des campagnes de sensibilisation à ces violences

- Existence d'une prise de conscience collective favorisée par certaines affaires qui ont défrayé la chronique

- Elaborer une base de données statistique systématisée relatives aux violences subies par les filles

- Harmoniser les mesures législatives nationales avec les mesures internationales (article 24 de la CEDEF).

 

Conclusion : Même s'il nous est donné de constater la richesse de notre arsenal juridique, si nous nous arrêtons aux sanctions, nous ne résolvons pas le problème; car souvent les sanctions infligées aux auteurs ou complices de violences sur les filles sont  très en dessous de la peine maximale prévue par la loi.

 

Il peut être envisagé aussi la mise en place de moyens de signaler et d'enregistrer les incidents liés à des comportements violents dans les écoles ; d'embaucher le personnel nécessaire au suivi des victimes (soutien psychologique) des victimes de violences.

 

===

Ngozi Nwosu

Senior Lecturer

Nasarawa State University, Keffi Nigeria

F.C.T, Abuja, Nigeria

16.11.2012.

===

 

Thanks for the seven macro issues raised. Indeed, if they are handled very well, the answers will help sharpen our focus towards the areas that have not yet been covered very well towards the realization of all the 8 MDGs. As for Me,

 

MI-1_033.

 I am more interested on that equal opportunities be given to all irrespective of sex, gender, race, religious or political inclinations in all facets of life. This can only be achieved if access to, retention in and outcomes to education are improved upon. When education is impacted to the women folk, this will deliver them from all shackles of  retrogressive traditions, stagnant customs, cultural inertia, out-dated and archaic superstitious believes, ignorance, inferiority complex, e.t.c. On the other hand, their self-concept will be boosted, self-reliance re-invigorated, economic empowerment sustained and their capabilities re-energized. If women are economically empowered, maternal and child mortality would be reduced to the barest minimum all over the world.

 

 

===

Catherine Odimba Kombe

Chercheuse/Chef des travaux, Université de Kinshasa/ Réseau universitaire des chercheurs sur le genre-RDC

Kinshasa, République démocratique du Congo

26.11.2012.

===

 

ME-1_269.

Cette action nécessite une analyse sociale de tout projet, programme d'éducation qui serait envisagé car les contextes dans lesquels évoluent les femmes en RDC ne sont pas les mêmes partout.

Au-delà d'une orientation stratégique nationale en matière d'autonomisation des femmes par l'éducation, il serait bon d'envisager des orientations « décentralisées » tenant compte des réalités locales.

 

 

ME-2_270.

La question de changement des mentalités devrait faire l'objet d'une politique nationale. C'est question de mettre en place des stratégies innovantes en raison de la faiblesse des résultats enregistrés jusque-là en ce qui concerne la lutte contre les violences sexuelles.

 

Le Ministère de genre qui assure la coordination de la lutte contre les violences sexuelles devrait se doter entre autre :

 

D'une stratégie nationale de communication pour le changement de comportement qui devrait être relayée au niveau de différents espaces et lieux où se commentent les violences sexuelles (espaces privés et public, zones, ...) l'appropriation de cette stratégie nationale à des échelles locales suppose l'élaboration des plans de communications adaptés aux contextes, l'identifications des cibles primaires et secondaire appropriés, l'utilisation des canaux de communication les plus accessibles, ...bref, le recours aux véritables forces sociales capables d'impulser le changement de comportement/mentalité

 

Par exemple pour différentes forces sociales : parents, enseignants, leaders communautaires, chefs religieux, en faire des acteurs du changement social avec des messages  et des approches de communication spécifique. On pourrait avoir des guides de communication pour le changement de comportement pour chacune de catégories de ces agents de changement social qui sont en même temps des acteurs de socialisation ; guide adaptable à chaque contexte socioculturel

 

 

ME-3_271.

Ceci est un travail d'éducation planifiée qui devrait répondre à un besoin stratégique.

 

 

ME-4_272.

NB : je ne sais pas trop comment fonctionne le système de santé congolais.

 

Il est important de voir comment interagissent les différents acteurs dans ce domaine ; les décideurs, les prestataires, les partenaires... selon la cartographie et les responsabilités pour le mettre en lien avec les bénéficiaires ciblés.

 

 

ME-5_273.

Ceci devrait être un processus participatif impliquant les hommes et les femmes au niveau de la base, les acteurs sociaux et politiques. C'est un exercice de citoyenneté et de promotion de la démocratie et de la gouvernance.

 

 

ME-6_272.

Elaborer un répertoire « des valeurs ajoutées des femmes »  dans divers domaines de la vie sociale et en faire le marketing non parce qu'elles sont femmes, mais parce qu'elles peuvent être agent de développement dans le respect de la diversité.

 

Capitaliser les expériences des valeurs ajoutées des femmes pour un apprentissage à grande échelle

 

 

ME-7_275.

Mettre en place un système stratégique « symétrique » local global ; globallocal et contextualiser les stratégies d'intervention pour une meilleure appropriation.

 

===

Khadijetou Cheikh OUEDRAGO

Chargée de Programme Genre, Fonds des Nations Unies pour la Population

Nouakchott, Mauritanie

24.11.2012.

===

 

ME-1_247.

En mettant  en place des institutions démocratiques qui garantissent le respect des droits humains, et qui veuillent et assurent l'équité et l'égalité entre les sextes dans tous les domaines y compris l'accès aux sphères de décision. Par ailleurs, il faudra prendre des dispositions législatives pour rendre obligatoire l'éducation des filles de 05 à 16 ans et faire la promotion de leur accès à l'enseignement secondaire et supérieur. Il faudra aussi faire la promotion de la formation professionnelle adaptée des femmes et des filles dans des créneaux porteurs d'emplois sur le marché du travail et combattre le sexisme qui les confine à des « métiers dits de femmes ». Faire la promotion de la participation politique des femmes à travers le renforcement de leur capacité dans le domaine du leadership politique féminin, le plaidoyer et la négociation.

 

 

ME-2_248.

Dans la plupart des sociétés, les hommes sont détenteurs de toute décision touchant aux multiples dimensions de la vie sociale, communautaire et familiale. Ce pouvoir décisionnel, peut promouvoir ou entraver les droits des femmes. Il est le plus souvent, pourvoyeur de violences physiques, psychologiques. Pour l'exemple, on sait que les MGF, correspondent simplement au besoin de contrôle de la sexualité de la femme par l'homme, au-delà des considérations se  référant à la  culture et à la religion.

 

Pour changer les mentalités et mettre fin aux discriminations : Multiplier les campagnes de sensibilisation, de mobilisation sociale et de plaidoyer, sur les conventions internationales ratifiées par une grande majorités des pays et qui garantissent le respect des droits humains (CDH, CEDEF,...), initier des programmes qui incitent les hommes et les garçons à jouer un rôle actif contre toutes les formes de violences à l'égard des femmes  et des filles ; à l'instar de l'expérience de « l'école des maris » au Niger ou le « Pacte des hommes pour la Santé sexuelle et reproductive » développé en Mauritanie.

 

Le rôle des hommes et des garçons est essentiel, du fait que ce sont eux qui détiennent souvent le cordon de la bourse familiale, qui sont les porteurs d'autorité, (pouvoir d'autorisation on refus à la femme à recourir au centre de santé en cas de besoin, et enfin ils sont généralement, les seuls à disposer des moyens de déplacement, en cas de besoin.

 

 

ME-3_249.

Les aider à tisser et à renforcer des alliances à travers des réseaux solides de plaidoyer et de défense de leurs droits. Renforcer leurs capacités de production et de gestion de sorte à renforcer leur autonomie financière. Développer des programmes d'habilitation des femmes, avec des volets sur la prévention des conflits et le renforcement de la cohésion sociale, tout en mettant en exergue le rôle tout naturel des femmes en tant que « mère, sœur et épouse » dans la prévention, le règlement des conflits et la promotion de la paix sociale.

 

 

ME-4_250.

Elaborer un paquet de référence sur les soins médicaux adéquats aux femmes et aux enfants ; un paquet simplifié et traduit dans toutes les langues et sur support électronique. Pour la vulgarisation de ce paquet, il sera procédé par contractualisation avec les OSC qui mettront en place des embryons de points d'accès internet communautaire financés par des fonds publics et privés compétitifs. Pour en assurer une meilleure faisabilité, le situer dans le cadre de la décentralisation.

 

- Développer des stratégies communautaires de formation : formation des relaies communautaires (accoucheuses traditionnelles, des agents de surveillance sanitaire chargés de détection des cas à référer aux structures de santé)

- Leur permettre de mettre à profit leurs connaissances, en utilisant les nouvelles technologies (E-Santé, télémédecine)

 

 

ME-5_251.

Les récentes évolutions de la pensée et de la politique en matière de développement offrent  des opportunités pour l'égalité de genre et l'empowerment:

 

L'abandon des projets parfois isolés au profit de l'appui à une vision plus globale des politiques et des programmes sectoriels et nationaux en matière de lutte contre la pauvreté offre en principe davantage d'opportunités pour intégrer des thèmes transversaux tels que le genre.

 

La principale raison pour intégrer la dimension de genre dans les nouvelles formes d'aide est que la plupart des pays du monde ont souscrit à l'égalité de genre comme droit fondamental de la personne et comme objectif important. Plus concrètement, ils ont signé la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW), la Plate-forme d'Action de Pékin et la Déclaration des Objectifs du Millénaire, et se sont explicitement engagés, ce faisant, à favoriser l'égalité de genre.

 

La présence d'une société civile forte, indépendante et d'autres acteurs non gouvernementaux devrait entre autre faciliter l'interpellation du gouvernement (la «redevabilité») sur les promesses faites (entre autres en matière d'égalité de genre et d'émancipation), et inciter les pouvoirs publics à développer des systèmes gouvernementaux de plus grande qualité et plus fiables (et assurant la «redevabilité» du gouvernement envers le citoyen).

 

Dans le prolongement de cette logique, l'on comprend aussi l'importance du principe d' «orientation vers les résultats», qui signifie concrètement que l'accent se déplace du niveau des apports (moyens financiers) vers celui des résultats («outputs»,«outcomes» et «impact»).

 

En termes d'intégration de la dimension de genre, une attention accrue doit être portée au suivi et à l'évaluation des résultats, et un retour d'information aux différentes phases des politiques et des programmes offrent davantage de possibilités.

 

Pour combler le fossé entre genre, il convient d'appliquer une approche systématique de genre tout au long des différentes phases du cycle des politiques et des programmes: de l'analyse des problèmes au suivi et à l'évaluation, en passant par l'identification des priorités, la budgétisation et la mise en œuvre. Un tel “mainstreaming du genre” aura non seulement un effet direct sur l'égalité de genre (qui à son tour contribuera à d'autres objectifs) mais est aussi essentiel à l'efficacité de tous les programmes.

 

Il ressort de toute une série d'études au micro niveau qu'une plus grande égalité de genre et une meilleure émancipation des femmes induisent un développement humain et économique important de même qu'une réduction de la pauvreté. Elles révèlent ainsi que:

 

- dans le monde entier, l'éducation des mères se traduit par une hausse du niveau  d'instruction et de santé des enfants;

- qu'un plus grand contrôle des femmes sur les intrants agricoles accroît sensiblement le rendement et les revenus agricoles;

- qu'un revenu accru entre les mains des femmes implique en général une hausse du niveau de bien-être de tous les membres de la famille.

 

 

ME-6_252.

- Accroître la participation des acteurs du genre existant au sein du gouvernement (ministère «genre», points focaux «genre» dans différents ministères sectoriels ;

 

- Accroître la participation des acteurs du genre existants en dehors du gouvernement (mouvement des femmes, experts en genre dans les universités et les centres de recherche, femmes parlementaires, etc.) ;

 

- Lors de processus participatifs et consultatifs avec des «parties prenantes» mis en place au niveau local, effectuer une analyse de l'accès existant des femmes à ces processus et, si nécessaire, adapter les modalités de consultation et de participation ;

 

- Lancer des actions de promotion de l'égalité des chances dans l'emploi public pour y établir un meilleur équilibre de genre (essentiellement dans les ministères centraux tels que les finances et les niveaux hiérarchiques supérieurs) ;

 

- Investir dans les capacités institutionnelles générales d'analyse sensible au genre des politiques (en ce compris l'analyse macro-économique), de planification, de budgétisation,

de mise en œuvre, et de suivi et d'évaluation ;

 

- Investir dans l'expertise en genre des acteurs du mainstreaming gouvernementaux et non gouvernementaux concernés en tant que tels par les CSLP (fonctions de gestion auprès du ministère des finances, ministères sectoriels, grandes ONG et OSC, syndicats, parlement, donateurs, etc.) ;

 

- Identification et analyse des situations de départ des hommes et des femmes. Apport d'informations provenant de:

 

1. banques de données nationales relatives aux différentes dimensions de l'égalité de genre (en général via le ministère «genre» ou des points focaux «genre») ;

2. statistiques de genre internationales telles qu'entre autres l'Indice sexo-spécifique du développement humain (ISDH) et l'Indice de participation des femmes (IPF) du PNUD et «Gender Stats» et évaluations du genre par pays «Country Gender Assessments» de la Banque Mondiale ;

3. résultats de l'application de cadres d'analyse du genre (comme entre autres ceux de Harvard et de Moser) (il s'agit en général d'informations recueillies localement).

 

 

ME-7_253.

Il faut attribuer un caractère légal aux différentes formes d'organisations des communautés ; mettre en place des cadres de concertation multi acteurs.

 

 

===

Madeleine Hamsétou OUEDRAOGO

Présidente, Association KOOM pour l'auto-promotion des femmes du Burkina Faso (AKAFEM),

Burkina-Faso

19.11.2012.

===

 

ME-1_147.

Dans notre pays les femmes et les filles représentent plus de 52% de la population. Il faudrait pour que les femmes et les filles soient plus autonomes  il faudrait que nous les conscientisons sur leur position sociale et leur faire comprendre que c'est par l'éducation, les formations et les ressources tout en valorisant leur compétence que nous pourrons atteindre notre objectif qui est l'autonomisation des femmes et des filles pour leur bien être.

 

 

ME-2_148.

En menant des activités de sensibilisation, de formation et de conscientisation envers les hommes et les femmes surtout du monde rural et aussi envers les décideurs.

 

 

ME-3_149.

En les formant d'avantage

 

 

ME-4_150.

En les sensibilisant d'avantage avec des canaux comme affiches de santé, des théâtres forum, des films par des personnes ressources de la santé en faisant appel aux femmes et filles évoluant dans la santé.

 

 

ME-5_151.

En concevant des projets convaincants, avec des données d'actualité.

 

 

ME-6_152.

En mettant l'accent sur la formation et la conscientisation des population dans la langue officielle et dans les différentes langues nationale parlées par les populations.

 

 

ME-7_153.

En faisant des plaidoyers forts, convaincants et mettre l'accent sur la communication

 

 

===

Ahmed Qani Hassen

Program Manager, Rural Agency For Community initiatives Development and Assistance

Addis Ababa, Ethiopia

25.11.2012.

 

 

MI-1_255.

Problems of women in pastoralist areas of Ethiopia are more complicated due to the cultural aspects. Even though it is difficult to solve the problem at once there is a means for some kinds of intervention bit by bit. The better way to enhance women and girls autonomous is building their capacity through creating different empowering methods. Such as create an opportunity for Education and Income generation activities. That can improve their livelihood environments and their role in decision making and leading their family and their society.

 

 

MI-2_256.

In pastoral areas of Ethiopia there are two structural forces (The traditional one and the modern) therefore to exploit both structures for positive contribution for women, rather than moving parallel it is advisable bridging the gap to act on the women issue cooperatively. Policy designers, politicians and social activists shall look genuinely in depth for the betterment of women right.   To Change the minds and hearts of traditional people (men & boys) it needs highly and strongly cooperated effort from influential leaders and institutions. It needs strategic thinking and approach. The problem is above any huge institute so strengthening the present successes we have to believe and plan the work for generations.

 

 

MI-3_257.

To build women confidences we have to take exemplary women successes as a role model to teach others. That helps us to look their existing but hidden potentials due to an old and bad traditional belief. Publish and promote local success stories of women, how they can manage, create peace by themselves for their families, for the society and also for the whole world by local languages.

 

 

MI-4_258.

In our Pastoral area there is a poor infrastructure, poor human and animal health conditions, shortage of water, high literacy rate, forced the community specially women and children to lead the poorest way of life. The effect of these multidimensional problems highly reflected at the region level as a hole, to that pastoral society and women in particular. Therefore, examining/studying/the existing GO's (Governmental Organizations) NGO's (Non-Governmental Organizations) health providing institutions with having women led management, give support in terms of finance and material. Provide continuous training and multiply their experience.

 

 

MI-5_259.

Taking into consideration the present gender sensitize policy approach and women infant participation, strengthen women partaking in every social and economic sectors.

 

 

MI-6_260.

To visualize truly empowered women in poor countries we have to emphasize the on going strategic moves of gender centered social, political and developmental efforts.

 

MI-7_261.

To succeed the Millennium Development Goals of 2015 we should build strong and wide networks and social forums at different parts of world communities according to their specific cultural and structural level.

 

 

===

Alisoa RAZAFITSARA

Ingénieur du projet, PROJET PICOM,

Fonctionnaire au ministère des Telecom,

Antananarivo, Madagascar

 

ME-1_166.

Il faut mettre en place un système d'éducation a distance spécialement pour les femmes et filles qui n'ont pas la possibilité ou le droit d'aller a l'école/Collège/Lycée/Université centre dans quelques communes pilotes.

 

Il faut mettre en place une infrastructure dédies, permettant de lancer un programme périodique d'animation communautaire pour l'éducation et formation des femmes et filles en utilisant les Technologies de l'Information et la Communication Existants (Radio locale, Télévision, Internet, Intranet, Téléphone).

 

Pour cet infrastructure dédiée: il faut assurer sa disponibilité permanente, son maintenance, son mise à jour, mettre en place un programme de formation d'administrateurs; d'animateurs; de création de contenu standards et avec des langues locales.

 

Il est nécessaire de créer une association des femmes localement dans la commune concernée.

 

Si le programme pilote a été efficace, il faut le  vulgariser dans les autres communes.

 

La réussite sociale et politique féminine est conditionnée par la possibilité d'expression à travers cette infrastructure.

 

Lorsque les femmes sont bien instruites, bien formées dans tous les domaines, et peuvent s'exprimer et travailler librement: la compétence féminine est automatiquement mise en valeur dans le cadre de leadership femmes Vs Hommes

 

 

ME-2_167.

Pour changer la mentalité pour la discrimination féminine, et mettre fins aux discriminations de genre:

- il faut faire une série de démonstration de tout ce que les femmes/filles sont capables de faire dans toutes les domaines: professionnels, sociaux...

- il faut faire une sensibilisation de masse pour le droit féminin à travers les medias

Pour modifier les traditions afin d'éradiquer toutes les violences faites aux femmes et filles:

- il est nécessaire de légiférer des lois qui interdisent  d'une manière pénale toutes violences aux femmes et filles

-  il est primordial de créer un centre qui recueille  les femmes/filles maltraitées ou violées et traite leur dossier de plainte d'une manière officielle

-  il faut créer un numéro d'urgence pour les femmes/filles en détresse

 

 

ME-3_168.

Pour redonner confiance et estime aux femmes et pour conscientiser le potentiel féminin:

- il faut donner des postes à grandes responsabilité aux femmes

- donner des places aux femmes décideurs dans toutes les domaines: sociale, professionnelle, politique...

- encourager toutes initiatives féminines pour le development, la paix, la vie...s

 

 

ME-4_169.

La formation des prestataires de santé : peut se faire a distance ou pressentie dans chaque pays

La valorisation et financement des prestataires de santé peuvent se faire à distance a travers le mobile banking, ou bien a travers la création d'un fond pour le developpement des femmes/filles

 

 

ME-5_170.

 Conception et accomplissement des transformations sociétales innovantes afin de réaliser l'égalité entre les femmes et les homes:

- Abroger toutes lois et décrets qui mettent en valeur les hommes par rapport aux femmes

- Uniformiser toutes sortes de déclaration sexuée: “Monsieur” “Madame” ou bien “Monsieur et Madame”

 

 

ME-6_171.

Les femmes occupant des postes décisionnels économiques, scientifiques et politique ne doivent pas avoir des complexes d'infériorité face  aux arrogances et fortes impressions des hommes dans chaque domaine, bien au contraire, elles doivent toujours garder et défendre leurs idées jusqu'au bout.

 

 

ME-7_172.

Vulgarisation de votre programme dans beaucoup de pays.

 

===

Cheikh Hassan Saleh

Président, Groupe-Tedamoun

Nouakchott, Mauritanie

20.11.2012.

===

 

ME-1_187.

Je commencerai par là où la communauté internationale a  été convaincue depuis certains temps ; que les causes  les plus importantes de la médiocrité des voies suivies par les pays en voies de développement sont dues à la négligence des compétences (Femmes-Homme).

 

En Mauritanie par exemple comme tous les pays de la sous région, malgré les politiques menées de puis de décennies qui visent à promouvoir les cadres féminins, le rôle de la femme demeurent généralement dans ces pays  très faible  à tous les niveaux de la vie quotidienne pour des raisons simples : manque de l'accès de l'éducation, de perfectionnement, et des cultures liées  a l'intégration de genre ; ce qui ne peut avoir lieu qu'à travers l'intégration d'une politique spécifique solide et fiable dans toutes les structures et programmes de développement.

 

 

ME-2_188.

Selon ma modeste expérience : Pour éradiquer le niveau de mentalité et modifier la tradition qui a des conséquences dangereuses, il faudra une implication effective de toutes franches de populations, de l'état et de toutes autres bonne volontés convaincue de l'importance liés a l'autonomisation de femme  ,  une meilleure  implication des leaders politiques religieux basée sur le genre, tout a mettant l'accent sur la mobilisation contre toutes formes de violaces et l'injustice entre les deux  genres.

 

 

ME-3_189.

A travers la base de stratège et de plans des actions qui servirent a la conception : la femme est comme tout autre humain capable d'assumer leur responsabilité vise a vise de ce qui circulent dans les instances de décision et ce qui permet de fonctionner beaucoup d'égards de vie.

 

ME-4_190.

On peut former, valoriser et rendre les prestations de services toujours efficace avec le fondement d'une alliance d'interventions multidirectionnelle et sur la base de   l'attachement   aux  principes de droit de l'homme qu'ils distinguent  la santé comme est un droit fondamental de chaque être humain a travers aussi la sensibilisation et les plaidoyers avec des transversaux sur la couverture sanitaire universelle, les soins de santé primaires et les déterminants sociaux de la santé.

 

 

ME-5_191.

Avec l'importance de l'analyse et du diagnostic particulièrement en ce qui concerne les efforts accomplis tel que l'insistance sur le genre féminin  pour qu'elles  deviennent  un partenaire parallèle en matière de progrès comme  un pilier du développement humain, économique et social.

 

 

ME-6_192.

Ceci doit être traité  établie conforment a la diversité culturel, économique et civilisation de chaque communautés et nation

 

 

ME-7°193.

L'élargissement et agrandissement  des champs des actions, de réflexion et analyse qui guidera aux atteintes des OMD.

 

 

===

Baudouin SCHOMBE

Coordonnateur, Centre africain d'échange culturel, Académie des TIC

Kinshasa, République démocratique du Congo

25.11.2012.

===

 

ME-1_262.

Il faut réactualiser centres de promotion sociale mais cette fois-ci numérisée pour permettre aux femmes et aux jeunes filles d'être continuellement formées et  suivies dans leurs initiatives. Que cela puisse être sur le plan politique, économique, culturel et surtout techniques.

 

 

ME-2_263.

Il faudrait vulgariser en différentes langues  locales les instruments internationaux et nationaux relatif
à la déclaration universelle des droits de l'homme en organisant périodiquement et régulièrement des campagnes d'alphabétisation fonctionnelle. C'est à ce niveau que les jeunes ingénieurs peuvent faire des recherches pour que la technologie mobile puisse servir à cet effet.

 

 

ME-3_264.

Les centres de promotion sociale pourront également former des femmes leaders dans la vie sociale, politique et culturelle mais principalement dans les recherches scientifiques selon les cas. Un accent fort doit être mis sur la formation professionnelle. Par exemple, dans la transformation, la conservation et l'écoulement des produits agricoles.

 

 

ME-4_265.

Il faut a priori une enquête dans le secteur pour évaluer les tenants et les aboutissants d'une telle initiative. La situation est souvent complexe d'un milieu à un autre, d'une communauté à une autre.

 

 

ME-5_266.

Il serait judicieux de créer un cadre de concertation multipartite au niveau de chaque communauté  dans le processus de prise de décision lorsqu'il s'agit de planifier des programmes de développement communautaire.

 

 

ME-6_267.

Il faut dans ce cas faire un état des lieux avant de faire une quelconque proposition.

 

 

ME-7_268.

Ce point pose problème, il faut une évaluation.

 

 


 

 

 

 

  

 

 

Direct link: www.millennia2015.org/answers_macro_issues_africa

   
   
 

 

 Millennia2025 Woment and Innovation Foundation  

Millennia2025
Women and Innovation Foundation,
Public Utility Foundation

 

Fondation Millennia2025
Femmes et Innovation,
Fondation d'utilité publique

 

 

Institut Destrée - The Destree Institute

The Destree Institute, NGO official partner of
UNESCO (consultative status) and 
in Special consultative status with
the United Nations ECOSOC since 2012 

 

L'Institut Destrée, ONG partenaire officiel de
l'UNESCO (statut de consultation) et 
en statut consultatif spécial auprès de l'ECOSOC
des Nations Unies depuis 2012

 

 

UNESCO

Millennia2015
International conference,

with the patronage
of the UNESCO 

 

Conférence internationale
Millennia2015,

avec le patronage
de l'UNESCO

www.millennia2015.org   ©   Institut Destrée - The Destree Institute