Recherche :
 
recherche avancée

 

 

facebook Millennia2015 facebook
Millennia2015
Twitter @Millennia2015

@millennia2015

  #M2025

Infos
Register
Inscription

Think Tank
DataBase
Donate
Faites un don

 

 

 
Contenu de cette section :
 
-AC27 Solidari-Femmes
-Action Concrète 07
-Action Concrète 08
-Action Concrète 13
-Action Concrète 14
-Action Concrète 15
-Action Concrète 25
-Action Concrète 26

Vous êtes ici :   Processus de prospective > Actions concrètes > Action Concrète 15   


Lien direct : www.millennia2015.org/Action_Concrete_15

Millennia2025 Solidari-Femmes 

=> #M2025 

 

 

 

Les actions concrètes de
la Fondation Millennia2025 "Femmes et Innovation", FUPu

 

Le genre à l'école, une réalité

 

=> par l'implication des fournisseurs de biens ou de services

=> par la mobilisation citoyenne, les mécènes et les partenaires financiers

 

 

Résumé: Cette action concerne le domaine de l'éducation. Il s'agit de former les  acteurs sur la question du genre et les accompagner à sa prise en compte dans les pratiques éducatives en respectant les spécificités des filles et garçons. Administration scolaire, enseignants et communauté veilleront à ce que les filles aussi tirent pleinement  profit d'une éducation de qualité.

 

Mots clés: Education; Egalité; Attitudes; Changements sociétaux

 

 

=> [pdf]

 

 

    Construction de l'action concrète

 

  

   QAC-1. Auteur-e de l'action

 

Qui propose l'action ? S'agit-il d'un groupe ou d'individu ? De quel région ou pays provient l'auteur-e ?

 

C'est une Organisation Non Gouvernementale "Association Nigérienne des Educateurs pour le Développement" – ONG/ANED du Niger. Elle est dirigée par Mme  Halima Fodi.

 

 

 

   QAC-2. Enjeux (ou axes stratégiques) de l'action

 

A quels enjeux (ou axes stratégiques) répond cette action ? Pour y répondre, merci d''en consulter la liste :

www.millennia2015.org/Axes_strategiques        

 

AS-5. Donner aux filles les mêmes droits qu'aux garçons en matière d'éducation et de formation, leur ouvrir toutes les filières et les impliquer dans des projets communs.

 

 

 

   QAC-3. Finalités de l'action

 

A quelle(s finalité(s) répond cette action ? Quel est le but de cette action ? 

 

Contribuer à rendre le milieu scolaire sécurisant et équitable pour les élèves particulièrement les filles.

 

Mettre en œuvre des activités à destination et avec tous les acteurs et intervenants de l'éducation (parents, enseignants, gouvernement, élèves)

 

But : contribuer à la mise en pratique des stratégies de prise en compte du genre dans le système éducatif.

 

L'action consiste à outiller tous les acteurs à travers des formations et sensibilisations, à les accompagner dans la pratique des compétences acquises afin de s'assurer l'efficacité de l'intervention.

 

 

   QAC-4. Niveau de gouvernance du/des porteur(s) de l'action

 

A quel niveau de gouvernance se situe cette action (locale, régionale, nationale ou internationale) ?  

 

Applicable au niveau : local, régional et national.

 

 

 

   QAC-5. Titre de l'action

 

Quelle est le titre de l'action ? Merci de donner un titre bref et explicite sans verbe

 

Le genre à l'école, une réalité.

 

 

 

   QAC-6. Présentation brève de l'action

 

De quoi s'agit-il ? Merci de donner une description facilement compréhensible de l'action en maximum 5 lignes.  

 

Le diagnostic du secteur de l'éducation révèle la persistance des iniquités. Malgré la disponibilité de stratégies pour la prise en compte du genre, les acteurs n'appliquent guère ces mesures.

 

Il faut former les  acteurs sur la question du genre et les accompagner à sa prise en compte dans les pratiques éducatives en respectant les spécificités des filles et garçons. Administration scolaire, enseignants et communauté veilleront à ce que les filles aussi tirent pleinement  profit d'une éducation de qualité.

 

 

 

   QAC-7. Acteurs de l'action

 

Qui pourrait réaliser l'action ?

Les organisations de la société civile

 

Qui seraient les porteurs responsables de l'action ?

Quelles seraient les personnes à impliquer pour la bonne réalisation de l'action ? 

Les porteurs responsables de l'action sont l'ONG/ANED et les inspections à travers les points focaux de la scolarisation des filles.

Quelles seraient les personnes à impliquer pour la bonne réalisation de l'action ?

Au niveau local:
Les personnes à impliquer sont les encadreurs pédagogiques + Les organisations communautaires de base, l'es CGDES, APE, AME, les leaders d'opinion, les chefs religieux, le corps enseignants ; les encadreurs pédagogiques et les inspecteurs.

 

Ces groupes contribueront et faciliteront l'action en l'acceptant sans s'y opposer. Avec certains comme les leaders religieux qui peuvent user de leur connaissance religieuse pour faire adhérer la communauté., ils représentent les canaux les plus porteurs vers la communauté.


Le groupe des services étatiques participent à la mise en œuvre car c'est eux qui sont en rapport direct avec les bénéficiaires directes.


Les élèves feront l'apprentissage de la prise en compte du genre.

 

Au niveau régional :
Les directions Régionales
Elles sont chargées de sup. rviser les inspections. Ce sont les autorités qui ont la capacité d'influencer les enseignants et les encadreurs pour la bonne marche du projet.

 

 

   QAC-8. Moyens humains et financiers

 

Quels sont les moyens humains nécessaires à la réalisation de l'action ?

Pour les moyens humains nous avons besoins de deux formateurs pendant huit jours, des modérateurs, une animatrice, des tuteurs, un coordonnateur, un comptable  à mi-temps.


Quels sont les moyens financiers nécessaires à la réalisation de l'action ? Merci de d'expliquer l'utilité des moyens humains et financiers.
 

Le montant financier de l'action sera à définir. Mais d'ores et déjà il faut des moyens financiers pour réaliser l'action car il faut se déplacer (voyage) pour rencontrer les personnes identifiées, il faut des outils adaptés pour travailler (tablette, accès internet), et il faut des lieux de rencontres pour échanger et travailler.

 

Les moyens financiers sont les activités suivantes :
Activité 1 : Forum d'engagement :                            2 203 000F
Activité 2 : Rencontre suivi émulation :                      1 192 000F
Activité 3 : Formation en genre et droits humains :     7 062 000F
Activité 4 : Mise en œuvre du tutorat :                       4 789 750F
Activité 5 : Suivi encadrement :                                3 080 000F
Activité 6 : Suivi évaluation :                                    2 854 000F
Activité 7 : Fonctionnement :                                    5 040 000F
Activité 8 : Audit et                                                  1 000 000F
Evaluation :                                                              500 000F
Total Général  :                                                    27 720 750F CFA

 

 

   QAC-9. Innovation de l'action

 

En quoi cette action est innovante par rapport à celles qui existent déjà ? 

 

Pour beaucoup, ces différents acteurs n'ont jamais travaillé ensemble.

Il y aura alors l'instauration d'un dialogue vertical ascendant et descendant entre le gouvernement, les parents, les enseignants  et les élèves

 

 

   QAC-10. Durée de l'action

 

Combien de temps l'action durera t-elle avant de pouvoir évaluer son impact ? 

 

L'action durera 24 mois.

 

 

   QAC-11. Public cible

 

Qui seront les bénéficiaires directes ?

Qui seront les bénéficiaires indirectes ?

A terme de l'action, combien de personnes seront touchées ? (Merci de donner un chiffre sur un période donnée. Ex: 3 mois, 6 mois, ...) 

 

- Les bénéficiaires directes sont 1741 élèves dont 662 filles des 5 écoles sur 24 mois, 30 enseignants et 2 encadreurs sur 24 mois, 15 membres d'associations communautés sur 24 mois.
- Les bénéficiaires indirectes sont 8754 enfants des villages de la commune, les associations communautaires à la base, les inspections et les écoles.

 

 

  

 

    Evaluation

 

 

   QAC-12. Suivi et évaluation

 

Quel est le système de suivi et d'évaluation de l'action ?

Qui assurera ce suivi et cette évaluation ?

 - Au forum qui est prévu, un tableau de bord du projet sera élaboré et définira les rôles et responsabilités de toutes les parties prenantes. La planification détaillée des activités et des résultats qui ressort les indicateurs d'avancement du projet serviront à une évaluation périodique du projet. Ainsi les responsables du suivi pourront amener des corrections nécessaires à l'atteinte des objectifs du projet.
A leur niveau les encadreurs pédagogiques feront le suivi des pratiques d'apprentissage.
- Le coordonnateur sera responsable du suivi et organisera des rencontres avec les parties prenantes chaque trimestre pour discuter des résultats atteints et de l'orientation des activités.
- une évaluation externe sera réaliser après 12 mois d'activités, elle permettra la mise en exergue des bonnes pratiques des problèmes et obstacles qui se présentent dans le projet.
- une évaluation finale sera conduite 3 mois avant la fin du projet et un audit financier sera conduit à la fin du projet. L'évaluation et l'audit seront conduits par des consultants

 

Quels seront les critères quantitatifs de suivi et d'évaluation ?

Le suivi est le plus important dispositif pour la réussite. Une animatrice recrutée. Un suivi par les encadreurs pédagogiques, un suivi par le coordonnateur.


Le suivi et l'évaluation interne seront basés sur des fiches de suivi liés à la prise en compte du genre dans le système. Il y a une fiche pour l'encadreur, une fiche pour l'enseignant-te ; et une fiche pour les organisations communautaire de base.


Au niveau externe il y a une évaluation et un audit financier par des consultants.

 

Un forum et une rencontre de suivi émulation tenu.


5 écoles encadrées, 1741 bénéficiaires dont 120 élèves tutorés. 300 livres du CI et CP disponibles, 10 guides CI et CP disponibles, 5 lots de fournitures, 5 tuteurs actifs, 150 filles en difficultés scolaires et/ou psycho sociales identifiés, 50 séances de sensibilisation menées, 5 gouvernements scolaires mis en place, 10 remises solennels de résultats scolaires organisés, 6 séances de CAPED organisés. Une moto et une voiture louée, un coordonnateur recruté, un complément de salaire pour le comptable, un lot de matériels fongible.


15 enseignants des 5 écoles sont formés en genre et droits humains ; 15 membres des organisations communautaires scolaires sont formés en genre et droits humains et 2 encadreurs sont formés.


15 enseignants des 5 écoles sont formés en mentorat tutorat, 15 membres des organisations communautaires scolaires sont formés en mentorat tutorat, 2 encadreurs sont formés.

 

14 sorties pour suivi encadrement menés, 8 suivis par l'ONG et l'administration, une évaluation à mis parcours et une autre en fin de projet, un audit en fin de projet.

 

Quels seront les critères qualitatifs de suivi et d'évaluation ?
- Niveau de prise en compte du genre par l'enseignant-te suite au pointage dans la fiche de suivi.
- Niveau de maîtrise de la problématique à travers l'observation de la classe et les échanges avec l'enseignant-te
- Lla relation maître/élève ; élève/élève.

 

 

 

   QAC-13. Duplication du projet

 

L'action est-elle duplicable dans d'autres contextes ou dans d'autres régions ? Si oui, comment?

 

Oui l'action est duplicable dans d'autres régions car dans toutes les écoles les organisations communautaires à la base sont crées. Peu d'entre eux ont reçu des formations adéquates pour la conduite de leurs activités. 

 

 

 

   QAC-14. Pérennité de l'action

 

Comment assurer la pérennité de l'action ?

 

La pérennité de l'action est assurée par l'approche participative qui sera utilisée. En effet, les membres des structures de base recevront des formations nécessaires, qui leurs manquaient pour accompagner  l'apprentissage. Ce volet est inscrit dans leur statut. Donc ils vont continuer leurs activités avec plus d'expertise et d'efficacité.

 

 

 

 Remarques complémentaires

 

Cette action qui conduit un travail à la base ouvre la voie à une meilleure compréhension de l'école par la communauté. Ainsi elle sera plus responsabilisée dans l'éducation de ses enfants. Avec la compréhension du genre les filles, femmes de demain ne seront plus lésées. 

 

 


   Responsable du projet

 

Halima FODI (Niger)

 

 

 

 

Lien direct : www.millennia2015.org/Action_Concrete_15

 

   
   
 

 

  Millennia2025 Woment and Innovation Foundation  

Millennia2025
Women and Innovation Foundation,
Public Utility Foundation

 

Fondation Millennia2025
Femmes et Innovation,
Fondation d'utilité publique

 

 

Institut Destrée - The Destree Institute

The Destree Institute, NGO official partner of
UNESCO (consultative status) and 
in Special consultative status with
the United Nations ECOSOC since 2012 

 

L'Institut Destrée, ONG partenaire officiel de
l'UNESCO (statut de consultation) et 
en statut consultatif spécial auprès de l'ECOSOC
des Nations Unies depuis 2012

 

 

UNESCO

Millennia2015
International conference,

with the patronage
of the UNESCO 

 

Conférence internationale
Millennia2015,

avec le patronage
de l'UNESCO

www.millennia2015.org    ©   Institut Destrée - The Destree Institute